Recherche Action Participative RAPSoDIÂ

Les Audacieuses & Audacieux impliqué.e.s

au coeur d’une Recherche Action Participative !

 

 

Une recherche action participative, c’est avant tout la rencontre entre des expertises universitaires et des expertises citoyennes. Des femmes, des hommes, de divers horizons qui se questionnent, qui se renseignent, qui observent et qui essayent d’apporter des réponses…

 

Penser l’autonomie par l’entraide…

 

RAPSoDIÂ comprend 6 terrains d’étude en France

 

Ce sont également 6 thèmes d’investigations 

  • Quel dispositif imaginer à l’échelle du quartier ? (Rouen)
  • Comment organiser l’entraide à l’échelle de l’îlot ? (Toulouse)
  • Comment penser l’entraide entre générations ? (Orléans)
  • Que faut-il partager entre seniors pour pouvoir s’entraider (Paris)
  • Comment faire pour que les plus âgés restent dans un habitat participatif intergénérationnel? (Angers)
  • Comment aller jusqu’au bout ensemble ? (Montauban)

 

Chez les Audacieux.ses, les travaux s’orientent principalement sur les questions suivantes

  • Seniors LGBT : vivre et vieillir ensemble ? Orientation sexuelle et identité de genre, des leviers ou des freins ? D’une analyse des besoins à la compréhension des figures d’un vieillir LGBT+? Continuer à questionner les « angles morts de la République » ?
  • Quelle gouvernance dans les habitats participatifs ? Quelles modalités de prise de décision? de gestion de conflits ?  de communication?, quelles formes juridiques de la gouvernance?
  • Quelle place pour les non-habitants, les bénévoles, les ami.e.s des Audacieux.ses ?
  • Grand vieillissement & fin de vie ? A quelles conditions pourra-t-on rester jusqu’au bout dans la Maison de la Diversité ? » : dépendance, perte autonomie, fin de vie, entraide & solidarité… le pari de l’habitat inclusif dans la vieillesse ne réside-t-il pas dans cet apport du groupe, de la communauté de vie en plus des aides classiques ?

 

Au programme : des questions, des problématiques, des lectures, des visionnaires de reportages, des entretiens avec des citoyens.nes directement concerné.es, avec des experts, des rencontres, des visites, de l’analyse, des moments de partage et de restitution pour “nourrir” le collectif des 6 terrains. Ce travail participatif nous permettra d’affiner et de compléter le Projet de Vie Sociale et Partagée de la Maison de la Diversité.  

Back To Top