Appel à Solutions ‘Innover pour le bien vieillir” – Rencontre avec Ashoka et KLESIA

Une année d’accompagnement, une année de travail pour valoriser le projet Maison de la Diversité.
Cécile Hoang, responsable RSE chez KLESIA – partenaire financeur de l’Appel à Solutions et Félix Assouly, coordinateur de l’Appel à Solutions chez Ashoka expliquent pourquoi le soutien au projet et prodiguent quelques conseils pour les entrepreneurs en devenir…

 

Pourquoi le groupe de protection sociale KLESIA a t-il décidé de soutenir le projet « Maison de la Diversité » porté par l’association « les Audacieux » dans le cadre de l’Appel à Solutions?

Cécile H. : KLESIA soutient, au travers de son action sociale des entrepreneurs sociaux depuis des années. En 2019, nous avons souhaité aller plus loin en nous engageant aux côtés de l’Appel à Solutions. Le programme “Assembleurs de Talents pour Demain” a été lancé en partenariat avec Changemaker Companies (Ashoka) et vise à soutenir des entrepreneurs sociaux engagés pour le bien vieillir. L’idée de ce dispositif est d’accompagner des entrepreneurs sociaux qui agissent en faveur d’une thématique qui nous est chère, le bien-vieillir, en leur mettant à disposition un mentor KLESIA, à raison de plusieurs jours par mois et pour une durée d’un an environ.

Les entrepreneurs que nous accompagnons actuellement ont fait l’objet d’une sélection minutieuse par le collectif de l’Appel à Solutions avant passage devant un jury auquel nous avons participé. Le projet de la « Maison de la Diversité » a retenu notre attention car il porte des valeurs que nous défendons, solidarité et diversité, avec sa solution d’habitat alternative à destination de communauté LGBT+, une population qui souffre particulièrement de l’isolement.

En 2020, Alexandre M., l’un de nos collaborateurs a le plaisir d’accompagner les fondateurs du projet “Maison de la Diversité”. Dans cette vidéo, découvrez le projet et en quoi consiste notre accompagnement.

 

L’évolution du nombre de seniors en France est l’un des défis sociétaux important  des 20 prochaines années. Pour rendre acteurs les seniors de leurs parcours de vie, quelles sont vos convictions sur ce sujet ?

Cécile H. : la France compte actuellement plus de 15 millions de personnes de plus de 60 ans. Ils seront plus de 20 millions en 2030. Il y a un véritable enjeu à anticiper cette évolution en proposant des solutions permettant de bien vieillir, c’est-à-dire de vivre le plus longtemps possible sans incapacité ou invalidité, et ce dès aujourd’hui. La prévention santé et la préparation à la retraite sont deux éléments clés pour une parcours de vie plus serein.

Les clés d’une vieillesse sereine ? Pourquoi selon vous un projet d’habitat inclusif peut-il être un axe d’action à développer ?

Cécile H. : les solutions d’habitat inclusif proposent aux personnes vieillissantes une solution alternative au maintien à domicile ou en établissement institutionnel, qui ne sont pas forcément adaptés à leur situation.

Avec ce type de logement, les individus évoluent dans un cadre de vie adapté et sécurisé qui leur permet de conserver leur autonomie, tout en luttant contre l’isolement social lié à l’âge.

La société change et les attentes actuelles et futures des individus évoluent avec. Développer des projets d’habitat inclusif permettra de mieux répondre aux besoins d’une population qui sera de plus en plus nombreuse dans les années à venir.

Un conseil particulier pour réussir à réaliser notre impact systémique ? 

Félix A. : il faut croire en votre projet et en son apport pour la société. Il ne faut pas hésiter à solliciter les acteurs de l’écosystème (associations, institutions, entreprises…) pour bénéficier de leurs expériences et recommandations mais également pour collaborer au déploiement de nouvelles solutions en faveur du bien-vieillir. Pour augmenter l’impact de votre projet, il faut miser sur le collectif ! Comme le dit si bien le proverbe « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Pourquoi l’Appel à Solutions a t-il distingué parmi les lauréats de la promotion 2019-2020, le projet “Maison de la Diversité ?

Félix A. : les raisons pour lesquelles le collectif a décidé de soutenir le projet “Maison de la Diversité” sont multiples. Projet rigoureux, porteurs du projet stables, expérimentés et à l’écoute, innovation unique dans la façon dont elle adresse le problème… Cependant, s’il fallait en choisir une, je pense que c’est la compréhension fine et sans misérabilisme des problématiques des personnes vieillissantes par les fondateurs des Audacieux qui nous a décidé.

Associée à cette compréhension, il y a aussi une posture. Dans nos échanges, il n’a jamais été question de subir, de plaindre ou de traiter l’isolement comme un cas dégénératif. Il s’est toujours agit de compréhension, de confiance, et de courage pour imaginer, avec les seniors isolés, les solutions les plus adaptées pour lutter contre leur isolement, et in fine trouver une solution pour lutter contre l’Isolement.

Quels conseils pour un entrepreneur social qui souhaite réussir son impact systémique?

Félix A. : il serait vague et hasardeux de ma part de me mouiller de la sorte à ce point sur un système que je ne maîtrise pas autant que vous ! Quelques éléments génériques peuvent alors aider…

  •  Pensez toujours au changement que vous souhaitez provoquer, et rappelez-le aux interlocuteurs que vous croisez, avec qui vous travaillez, qui vous financent ou vous accompagnent. Ne leur parlez pas d’impact comme une fin, mais comme un moyen d’arriver à changer le monde !
  • Posez-vous toujours la question : “Est-ce que je m’attaque à la racine du problème ou à sa conséquence ?”
    S’il s’agit des conséquences ça n’est pas grave, ni moins bien. C’est simplement que vous devrez continuer à le faire tant que la racine du problème n’aura pas été adressée.
  • Mettez toujours le changement et l’impact au cœur de votre travail. Tout le reste n’est que moyen !
  • Jouez collectif, aussi souvent que vous le pouvez. Diffusez votre vision, semez votre méthode, offrez votre expertise ! Vous êtes suffisamment brillants et en avance pour financer votre modèle. La thésaurisation et la concurrence n’ont jamais changé le monde en mieux !

 

, , ,
Back To Top