Idée ! Chaine de solidarité “les Audacieux”

Pendant le confinement, comme tous les jours de l’année, les Audacieux.ses réfléchissent, s’activent et agissent pour un “mieux vieillir”.

Voici ici une contribution d’une Audacieuse de la première heure, membre du Conseil d’Administration de l’Asso.

La Chaine de solidarité des Audacieux.ses… Une idée, à creuser, à étoffer, et pourquoi pas, à mettre en place !

Lisez et commentez…

Avant que le rêve de beaucoup d’entre nous – la Maison de la Diversité – ne devienne une réalité et un lieu de vie, nous envisageons de mettre en place une chaîne de solidarité qui nous permettrait de passer à l’action et de créer des liens actifs et sensés.

Ce serait quoi une chaîne de solidarité?

Tout simplement passer à l’entraide amicale mais organisée sur demande des adhérent.e.s en cas de besoin – sans pour autant prendre un caractère intrusif ni pour se substituer à ce qui existe déjà.

Des idées de besoins qui pourraient être couverts par la Chaine de solidarité “les Audacieux” :

  • Suite à une intervention en ambulatoire, accompagner et raccompagner l’adhérent.e,
  • Lors d’un accident de la vie (une chute, une entorse, ..) donner un « coup de main » (courses, visite de courtoisie, prise de rendez-vous, aide administrative, organiser la garde d’un animal domestique …) en attendant qu’une solution d’accompagnement professionnelle ne se mette en place
  • Des visites à l’hôpital et/ou amener des choses nécessaires en cas d’hospitalisation,
  • En cas d’isolement social renforcé, un accompagnement ponctuel pour une sortie, pour faire des petites courses, une visite à domicile (lecture, café, …),
  • Et bien d’autres besoins à imaginer…

La chaine de solidarité, concrètement…

  • Une petite équipe (3 à 4 personnes) pour recueillir, répartir et assurer le suivi des demandes d’aide et d’intervention
  • Une brigade de bénévoles « intervenants terrain »
  • Et des « bénéficiaires » qui expriment une demande d’aide ponctuelle
    … En sachant que l’on  peut être “bénévole” et “bénéficiaire” en même temps bien sûr en fonction de la situation de chacun.

Le but de cette chaîne de solidarité serait non seulement de créer des liens mais également de mettre en place un vrai dispositif fonctionnel qui permette à tout le monde d’oser demander de l’aide si réellement besoin.

Certain-es sont isolé-es, d’autres n’ont pas forcément d’ami-es proches ou disponibles pour les aider – il est parfois difficile de formuler une demande d’aide à l’entourage qui est occupé – et cette “communauté de terrain”  mettrait tout en œuvre pour que dans le groupe des bénévoles il y ait toujours quelqu’un qui pourrait répondre présent rapidement.
Et bien évidemment, dans les conditions particulières du confinement, les actions pourront se réaliser uniquement en fonction des possibilités données bien sûr.

Intéressé.ée ? Curieux.ses ? Prêt à intégrer la chaine de solidarité ?

La discussion est ouverte !

Faites nous part de vos commentaires, de vos idées, autour du projet, par simple mail à l’adresse suivante : solidarite@rainbold.fr

Back To Top