Bien vieillir chez soi, mais pas tout seul…

Une réponse solidaire et intergénérationnelle à l’isolement social par l’expérience de vie en habitat participatif.

Il s’agit, avant tout, d’un état d’esprit et d’un choix de vie dans un environnement sécurisant exempt de LGBTI-phobies, où la vie quotidienne d’une personne LGBTI ne pose aucun problème ni à l’entourage des habitants, ni au voisinage.

Une Maison de la Diversité comprend 5 critères fondamentaux

  1. un habitat participatif inclusif d’une vingtaine de logements à la location, basé sur un projet de vie solidaire relatif au bien vieillir
  2. avec des services de soins et des services d’aide à la personne
  3. intergénérationnel (ouvert aux personnes non retraitées)
  4. avec des activités et services qui renforcent le lien socialqui soutiennent les diversitésaccessibles aux habitants et aux associations du quartier
  5. « Hétéro-friendly » (ouvert aux personnes hétérosexuelles)

Habitat conforme à l’ensemble des normes écologiques et environnementales, bénéficiant de l’ensemble des nouvelles technologies et innovations prévenant la perte d’autonomie.

Et des éléments modulables

  • la situation géographique
  • la composition du groupe (nombre de personnes, mixité LGBTI et hétéro, mixité des âges, …)
  • le projet architectural (logements, parties communes & mutualisées, zones accessibles aux habitants et aux associations du quartier,…)
  • le projet de vie sociale et la gouvernance associée entre les voisins (critères d’entrée, de sortie, gestion des conflits, gestion de la perte d’autonomie, …)
  • la présence ou non de salariés : autogérée ou semi-accompagnée
  • les activités & services proposés

Population accueillie

  • 80 % séniors LGBTI autonomes ou faiblement dépendants de plus de 60 ans ;
  • 20 % de personnes de moins de 60 ans et/ou hétérosexuelles

Nos convictions

  • Le lien social : la clé du bien vieillir et du maintien de l’autonomie
  • L’habitat participatif : un mode de vie solidaire, anti-spéculatif, pour veiller sur ses voisins et pour bien vieillir chez soi sans rester isolé
  • La solidarité intergénérationnelle : une mixité d’âges source d’inspiration, de partage et de richesse
  • L’ouverture à et sur l’environnement : un choix d’inclusion sur le territoire
  • La Maison de la Diversité : un choix de vie et de prévention contre la perte d’autonomie

Habitatsource : Labit A., « L’habitat participatif : une solution pour bien vieillir? », Note de synthèse pour la Fondation de France, Janvier 2017, 28 pages.

Notre source d’inspiration

La maison « Lebensort Vielfalt » du Schwulen Beratung à Berlin

  • 24 logements (location) pour séniors autonomes
  • 60% gays / 20% jeunes (<55 ans) / 20% femmes
  • 8 places pour séniors dépendants en petite unité de vie, comprenant une cuisine commune, un salon partagé, une salle de soins et de kiné ; les chambres sont individuelles et équipées d’une salle de bains
  • 400 personnes en liste d’attente
  • ouverture de 2 nouveaux établissements en 2018 et en 2020 (maladies neuro-dégénératives et troubles psy)

2012_08_Fassade_NIBU_mittags

 

 

Retrouvez quelques images de notre séjour de 3 jours de travail au Schwulen Beratung en janvier 2018.

 

Découvrez les interviews de Bernd et Klaus deux habitants du « Lebensort Vielfalt »

 

 

 

Découvrez le « Co-housing », l’habitat partagé, l’antidote à l’isolement social, salvateur pour nos vies….

Voila l’esprit dans lequel se construit la Maison de la Diversité.

 

Retrouvez les comptes-rendus de nos réunions de travail :